Abonnez-vous à notre newsletter

* Champ requis

Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / L’avenir ? Des maisons écobiologiques construites avec du bois local

L’avenir ? Des maisons écobiologiques construites avec du bois local

Les maisons écobiologiques, l’avenir du bâtiment ?

Si aujourd’hui les maisons écobiologiques sont reconnues à leur juste valeur, «Il y a vingt-cinq ans, on me riait au nez quand je parlais de bois. Aujourd’hui, ce matériau a retrouvé toutes ses lettres de noblesse», commente Thomas Büchi. Les projets pharaoniques du fondateur de Charpente Concept ont contribué au retour en grâce du ligneux.

Lire aussi: La maison la plus éco-friendly et connectée est suisse

En effet, que ce soit le Palais de l’Equilibre, le Refuge du Goûter au Mont-Blanc, Vitam Parc ou encore l’éphémère Opéra des Nations, toutes ces réalisations à l’avant-garde de la technologie ont été conçues entièrement en bois, fondations comprises.

Sans compter que ce matériau est champion du développement durable, souligne le maître charpentier. Et cet aspect écobiologique est en passe de devenir très important pour les citoyens: «Non seulement ils sont de plus en plus sensibles à l’environnement, mais ils veulent consommer les ressources indigènes», argumente le Genevois.

Ainsi, son bureau d’ingénieurs et designers propose principalement du bois – mélèze, sapin, chêne, bouleau, cèdre, érable – provenant des forêts suisses pour la construction de villas et chalets privés, mais également pour de grands édifices de plusieurs étages.

Lire aussi: Ecologie: pour des Etats généraux de l’immobilier

Ce matériau, en plus d’être écologique, offre une bonne isolation thermique et acoustique, une grande résistance aux incendies et des qualités structurelles exceptionnelles. Ainsi, depuis janvier 2015, les nouvelles directives européennes permettent de construire des bâtiments élevés entièrement en bois aux mêmes conditions que l’acier.

Ne plus produire de CO2

Depuis quelque temps, Charpente Concept va plus loin que le label Minergie en proposant des constructions à énergie positive. Son système Lucido®, une façade solaire composée de lames de bois rainurées et d’un verre structuré, permet aux bâtiments de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Il suffit, par conséquent, d’installer ces façades actives, une toiture bien isolée, une pompe à chaleur avec sonde géothermique pour que ce système permette d’économiser jusqu’à trois fois plus d’énergie qu’une villa Minergie actuelle.

Grâce à l’ajout de panneaux solaires photovoltaïques pour sa production d’électricité, le propriétaire pourra dès lors soit recharger sa voiture gratuitement, soit vendre son excédent aux Services industriels. «C’est une vraie perspective pour l’avenir: des maisons écobiologiques construites avec du bois local qui ne produisent plus aucun CO2.»

L’ingénieur bois note un point aberrant: «Nous envisageons de vendre nos barrages car nous avons trop de courant, alors qu’en même temps nous continuons d’importer du gaz et de l’électricité en Suisse. Si l’on veut s’affranchir de la dépendance de l’approvisionnement des énergies fossiles étrangères et sortir du nucléaire, il faut impérativement construire des bâtiments Energie positive.»

Il affirme que le coût de la construction, si le bâtiment est bien conçu, n’est pas plus élevé que celui d’une maison Minergie. C’est pour lui le gage d’un futur durable.

administrateur

No Comments

Post a Comment

})(jQuery)