Nesweletter Contenu

Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / UNE MAISON EN BOIS oui mais AVEC MAISON BOIS D’ARCHITECTE
MAISON EN BOIS

UNE MAISON EN BOIS oui mais AVEC MAISON BOIS D’ARCHITECTE

1- Une maison bois, un lieu de vie sain et naturel 

Avec le bois on respire ! Les propriétés naturelles du bois garantissent une excellente régulation thermique et hygrométrique, la ventilation naturelle. En effet, le bois est un matériau perspirant, c’est-à-dire qu’il a la capacité de réguler l’humidité et contribue à un environnement sain. D’après une étude Finlandaise, en maintenant à l’intérieur d’une maison un taux d’humidité inférieur à 50% (contre 65% dans une maison traditionnelle) le bois réduit considérablement les risques d’allergies, rhinites, de propagation de champignons et de bactéries. C’est une aubaine pour ceux qui souffrent de maladies amplifiées par l’humidité telle que l’arthrose, la polyarthrite ou les rhumatismes. Un matériau sain Le bois ne diffuse aucune substance nocive et peut sans risque être employé dans l’habitat, où il ne génère pas d’électricité statique, de Radom et d’acariens.

2- Une maison en bois, un investissement rentable

Le bois un matériau naturellement isolant Contre le froid et la chaleur tout d’abord car de tous les matériaux solides, il offre les meilleures performances dans ce domaine. Il conserve aussi bien la chaleur que la fraîcheur. En effet, un mur d’une épaisseur de 10 cm de bois est autant isolant que : – 2,5 cm de laine de roche – 1,2 m de béton – 35 m d’acier – 150 m d’aluminium L’absence totale de ponts thermiques et de rayonnements des parois froides en font un isolant thermique extrêmement avantageux. D’importantes économies de chauffage peuvent donc être réalisées. Facile à chauffer, les maisons en bois peuvent vous faire réaliser des économies en dépenses énergétiques allant jusqu’à 40% en revenant à une logique de construction qu’utilisaient déjà nos arrières grands-parents et que l’on nomme aujourd’hui: le bioclimatisme (exposition et respect de l’ensoleillement, pièces tampon, protections naturelles extérieures,…). Un montage fait dans les règles de l’art permet d’obtenir une étanchéité à l’air irréprochable, ce qui entraîne des gains de productivité en terme de chauffage
Une faible inertie thermique L’inertie thermique des constructions bois étant faible, ce type de maisons se chauffe très rapidement, même après une longue période d’inoccupation.
Une bonne acoustique Le bois est un excellent matériau d’isolation acoustique. Il est par exemple fréquemment utilisé dans les studios d’enregistrement, les salles de concert, les restaurants, les gymnases, les usines, etc. Parce que c’est un matériau qui a un fort pouvoir d’absorption acoustique, dû à sa faible densité, le bois permet d’atténuer les sons.
Durée de chantier plus courte Concernant le chantier en lui-même, les éléments étant fabriqués à l’usine, la durée du chantier est considérablement réduite. Ce temps gagné pour votre construction permet d’avoir des prêts relais plus courts, elle autorise également à payer moins longtemps un loyer éventuel pour se loger pendant la durée des travaux. Enfin, limiter la durée de construction fait réaliser des économies sur la main d’œuvre. La durée de chantier pour une maison de taille moyenne (130 m²) est de 5 à 6 mois. Une construction sèche Le bois est un matériau qui permet lors de sa mise en œuvre de s’affranchir de toutes les contraintes liées aux aléas de la météo. Sur le chantier, pas besoin d’eau, pas de délais de prise et de séchage, le montage est rapide. La construction sèche permet d’effectuer les travaux de finition immédiatement et d’envisager l’emménagement très rapidement dans un environnement propice au bien-être. Les délais de construction sont ainsi bien moins longs que pour la construction traditionnelle.

3- Une maison en bois, un meilleur comportement face à l’incendie

Un matériau résistant au feu.
Contrairement aux idées reçues, le bois est un matériau possédant l’une des meilleures résistances au feu. Loin d’augmenter les risques d’incendie, il brûle lentement sans transmettre sa chaleur aux parties voisines et sans dégager de fumée toxique. Sa stabilité vient de ce qu’il ne se dilate pas et n’éclate pas à la chaleur (comme le font les constructions métalliques), les dangers d’effondrements immédiats sont donc nuls. A titre d’information, les portes pare-feu ou coupe-feu sont le plus souvent en bois. De plus, la réaction du bois face au feu est prévisible et planifiable. C’est parce que le bois conserve toutes ses propriétés mécaniques et portantes sans déformation à haute température que l’on peut évacuer occupants et matériel en toute sécurité. Pour finir de convaincre les plus réticents, sachez que les primes d’assurance ne subissent pas de majoration selon que l’on construise ou habite une maison bois.

4- Une maison bois, une maison personnalisable

Une liberté architecturale.
De part ses qualités esthétiques et mécaniques, le bois est un matériau qui s’intègre à tous les sites, qu’ils soient urbains ou ruraux. De plus, le bois est une matière naturelle, noble et chaleureuse qui permet de réaliser des intérieurs accueillants et personnalisés et de jouer librement avec les volumes. Varié dans ses utilisations (charpentes, lambris, poutres, escaliers, colonnes,…), modulable et flexible, le bois offre donc une très grande souplesse de conception en permettant une expression architecturale très vaste qui privilégie l’espace en optimisant le confort.
En effet, construire en bois n’impose que très peu de limitations dans les formes et les dimensions. En clair, Maison bois d’architecte vous propose de construire ce que l’on veut en bois quel que soit le style (moderne, traditionnel, contemporain) et bien sur en se fondant à la tradition architecturale locale. Avec Maison bois d’architecte vous personnaliserez à votre goût votre maison en bois et celle-ci ne ressemblera pas à celle de votre voisin!
Les extensions futures.
Autre aspect particulièrement intéressant, une maison bois se modifie avec une étonnante facilité, qu’il s’agisse de construire une extension, agrandir ou réduire des pièces, aménager des combles, voire même d’ajouter un étage et ceci au meilleur prix. Ainsi est-il possible de construire une première maison que l’on agrandira ou réaménagera ensuite au fil du temps en fonction de ses moyens ou des nécessités.

 5- Un matériau pérenne

 Les maisons bois traversent le temps, bravent les tremblements de terre et autres catastrophes naturelles, s’érigent dans des milieux austères aux conditions extrêmes (haute-altitude avec les refuges, en bord de mer ou immergés avec les marinas, les jetées, les pontons…). De plus, la maison en structure bois échappe aux sinistres classiques comme les fissures, la condensation, les tassements et autres pénétrations d’humidité, souvent déplorés dans le traditionnel, bref une maison bois c’est pour des générations.

6- Une maison bois, la solution écologique

Contribuer au développement durable.
La construction d’une maison en maçonnerie requiert énormément d’énergie. Elle dégage également, une forte proportion de CO2 (Dioxyde de carbone). Et cela en raison des matériaux mis en œuvre. L’utilisation du bois dans la construction contribue à lutter contre l’émission de gaz à effet de serre. A l’exemple du CO2. En effet, le bois au cours de sa formation, pour sa propre croissance, est un piège à CO2.
Il le capte et rejette de l’O2(Oxygène). Il ne restituera le CO2 qu’après combustion, aboutissant alors à un bilan CO2 équilibré. Tout au long de la vie d’une maison en bois, et bien plus longtemps encore si le bois est recyclé, le CO2 reste piégé dans le bois de construction. Par ailleurs, le bois présente un écobilan largement positif : l’énergie nécessaire à la production de bois d’œuvre est 6 à 9 fois moindre que pour produire des briques et 20 fois moindre que pour la production de béton. Dès lors, c’est bien le seul système constructif qui peut se targuer de tels arguments : faible consommation d’énergie et rétention de CO2 au lieu d’en émettre. On comprend ainsi à quel point construire en bois, à l’instar des autres procédés, prend le parti du développement durable.
Le reboisement 
Le bois destiné à la construction provient de plantations durablement gérées : lorsqu’un arbre est coupé, un autre est immédiatement planté. Si l’arbre jeune, pour sa croissance, piège beaucoup de CO2, l’arbre à maturité en consomme moins. Ce dernier sera prélevé en priorité. Un jeune arbre sera planté et piègera à son tour de grandes quantités de CO2.

 7- Votre choix

Le choix qui fera de vous des futurs propriétaires d’une maison en bois avec maison bois d’architecte http://http://www.maisonboisdarchitecte.com/et de nous accorder votre confiance pour la réalisation de l’un des plus beaux projet de votre vie.
art8.3
art8.2

administrateur

No Comments

Post a Comment

})(jQuery)