Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / Comment préparer le bois avant lasure ?
Comment préparer le bois avant lasure ?

Comment préparer le bois avant lasure ?

Si le bois présente bon nombre d’avantages, il nécessite toutefois de l’entretien pour conserver son esthétique et pour allonger sa durée de vie. Il existe différentes méthodes pour entretenir le bois de sa maison. La lasure est un produit prêt à l’emploi qui permet une utilisation de la même façon qu’une peinture. Pour assurer toute son efficacité, la lasure devra être correctement appliquée sur un bois préparé en amont.

Préparer un bois avant lasure : pourquoi ?

La Lasure est un revêtement qui permet d’entretenir le bois mais également le protéger de tout intempérie. La lasure permettra au bois d’offrir un meilleur rendu et d’être plus résistant aux UV et à l’eau. La lasure présente de très bons résultats de protection du bois contre les différents insectes.

Il est conseillé d’appliquer une lasure tous les 5 à 10 ans environ. En fonction de qualité des produits sélectionnés et des agressions du bois, la tenue de la lasure dans la durée peut être différente.

La préparation du bois avant d’appliquer une couche de lasure permet d’améliorer la résistance du bois dans la durée. Si la surface du bois a été recouverte d’une finition auparavant, il est impératif de la nettoyer, de la décaper et de la poncer avant d’appliquer la lasure.

Le bois neuf ou brut doit être traité avec un traitement préventif avant l’application de la lasure. Le traitement préventif permet d’améliorer la résistance du bois dans le temps.

Préparation du bois : comment procéder ?

En fonction du type de bois, la préparation ne sera pas tout à fait identique. Il convient dans un premier temps de poncer, décaper puis rincer le bois. Dans un second temps, l’application d’une sous-couche permettra de préparer le bois et de le traiter.

Première étape : ponçage et décapage du bois

Sur un bois naturel ou brut :

Bien souvent un léger ponçage avec un papier de verre à grain est suffisant. Une fois le ponçage terminé, il faudra dépoussiérer et rincer le bois pour éliminer tous les résidus.

Sur des boiseries non naturelles :

Lorsque les boiseries sont déjà revêtues d’un produit de protection ou de traitement (lasure, vernis, cire), un produit décapant permet d’obtenir facilement un bois nu. Dans le choix du produit décapant, il convient de choisir une solution qui prend en compte la nature du bois mais aussi les finitions à éliminer.

Deuxième étape : l’application d’une sous-couche

L’application d’une sous-couche est nécessaire à la préparation et au traitement du bois avant la lasure. La sous-couche va permettre d’améliorer la tenue de la lasure et donc de prolonger son efficacité. Une fois le bois poncé, décapé et nettoyé, vous pourrez appliquer une sous-couche sélectionnée par rapport à ses qualités et au type de bois :

Choisissez une sous-couche pour bois tendres si vous souhaitez faciliter l’application de la lasure et renforcer son adhérence,

Optez pour une sous-couche pour bois dur si vous souhaitez assouplir le bois et permettre une meilleure pénétration de la lasure. Cette sous-couche permettra d’éviter les craquelures,

La sous-couche pour bois exotiques vous permettra de débarrer le bois de ses graisses et anti-oxydants retenus dans les fibres du bois,

Pour améliorer l’aspect d’un bois abîmé ou noirci, la sous-couche pour bois noircis permettra de donner un nouvel éclat au bois.

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

})(jQuery)