Abonnez-vous à notre newsletter

* Champ requis

Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / Être seul ou accompagné pour réaliser sa construction en bois
construction en bois

Être seul ou accompagné pour réaliser sa construction en bois

Construire une maison en bois neuve, ou même réaliser quelques travaux d’amélioration a un coût. Forcément tout un chacun cherchera à faire un maximum d’économie, c’est logique. Mais finalement, est-ce plus économique de « faire soit même »?

Réaliser les travaux sans l’aide d’un professionnel permet, à première vue, de faire des économies,  mais pas facile non plus de tout appréhender.

Quand on s’engage dans de tels travaux, il y a énormément de choses à connaître. Et seul des professionnels dont c’est le métier peuvent anticiper la longue liste de règles imposées.

Et que dire de la technique, celle que des personnes ont mis des années à acquérir. Il y aura aussi le matériel à acheter, il faudra négocier pour obtenir le meilleur prix possible des fournisseurs.

Il est toujours possible de faire appel à des prestataires, en espérant trouver les plus compétents. Selon les cas, cela peut représenter un gain de 8 à 10% du total. Si, et seulement si, il n’y a pas de mauvaises surprises…

Sur le papier, faire tout seul promet de belles ristournes.

Mais pour combien de temps passé? Pour quel résultat?

Et encore une fois, impossible pour une personne non-initiée de prévoir les aléas d’un chantier de construction, d’une maison en bois.

Le moindre grain de sable dans la machinerie, et c’est le projet de votre vie qui se transforme en cauchemar…

Pour éviter pareil mésaventure, nous allons vous donner cinq points à maitriser avant de vous lancer dans l’aventure.

Et finalement, voir l’importance de se faire aider par des professionnels comme Maison Bois d’Architecte.

D’abord, quand on parle de professionnel pour « vous aider », on entend ici un « Maitre d’œuvre » ou MOE. C’est le chef d’orchestre du chantier. C’est lui qui va avoir une vision globale, et qui va devoir tout maitriser (comme son nom l’indique) pour que le projet arrive à son terme dans d’excellentes conditions. Il a la responsabilité des travaux pour le compte du maître d’ouvrage (MO), par conséquent : le futur habitant (ou la SCI, société civile immobilière dans certains cas).

1er point : La gestion architectural et environnemental

Avant de construire sa maison en bois, il y aura forcément un terrain vide. Et évidemment, tous les terrains ne ressemblent pas. Chacun ayant ces propres spécificités.

A cela s’ajoute, le PLU ou Plan local d’urbanisme, qui peut imposer des conditions définies par le conseil municipal de la ville.

Aujourd’hui, impossible d’échapper non plus au calcul de l’impact de la construction sur l’environnement, limiter les émission de gaz à effet de serre.

Mais surtout, à limiter la consommation énergétique de la futur maison. Une économie qui ne se fera pas sur le coût intrinsèque de la construction, mais sur le long terme.

« La mise en marche du processus de réchauffement climatique d’une part, l’insuffisance programmée des ressources en énergies fossiles d’autre part inquiètent spécialistes environnementaux et économistes, mais pas seulement… Toutes les communautés d’experts s’accordent à dire qu’il y a urgence, tous reconnaissent les multiples et indéniables qualités environnementales du matériau bois.  » (source : bois.com) »

Des cabinets se sont spécialisés dans ce type calcul et la recherche des effets d’un bâtiment sur l’environnement.

Enfin, un architecte pourra seconder le MOE dans l’aspect esthétique, intérieure et extérieure du futur bâtiment.

2ème point : La gestion technique

C’est certainement le point le plus difficile à appréhender pour les non-initiés. Avant même que ne commence le chantier, il s’agit de ne pas se jeter partout, de faire n’importe quoi, n’importe comment. Le positionnement des pièces doit être mûrement réfléchi, l’ordre des choses également.

Un bureau d’étude peut réaliser ce travail, ce qui permettra d’éviter les écueils malheureux avant, pendant et après le chantier.

3ème point : Gestion de la réalisation

Une fois que le chantier est prêt, les plans conforment au projet initial, la construction en tant que tel va pouvoir commencer.

Les différents intervenants, sélectionnés avec minutie par le MOE, vont pouvoir débuter leurs travaux, chacun dans son domaine respectif.

Des professionnels qui connaissent exactement leur métier, avec eux pas de surprise, et en cas de soucis, le Maître d’œuvre est toujours présent.

Si les plans de construction sont bien réalisés dès le départ, chaque maître d’art sait exactement ce qu’il doit faire, et à quelle moment.

C’est pour le Maître d’ouvrage, une assurance, ou plutôt une garantie, que le projet sera mené à son terme, dans de bonnes conditions.

4ème point : la gestion du temps

Généralement, un projet bien pensé, est défini par lot. Chaque lot n’intervient pas au même moment.

Par exemple, on n’installera pas la cuisine encastrée avant d’avoir mis l’électricité.

Logique? Mais pourtant chacun voudra légitimement intervenir le « plus tôt possible ».

Attention chaque chose en son temps.

Le maître d’œuvre veillera justement à ce que chacun respecte le travail de l’autre, et dans un ordre clairement établie dès le départ.

Ainsi, il y a moins de chance que le chantier prenne du retard.

5ème point : la gestion financière

Au départ, il y a un budget établi ‘généralement ce que la banque a bien voulu prêter). L’architecte ou le maître d’œuvre, peut, pas délégation, accompagner le maître d’ouvrage dans la conception de ce budget primitif.

Si on décide de partir seul, impossible d’anticiper exactement les coûts :

  • les prix des matériaux,
  • les différents intervenants,
  • les éventuels problèmes.
  • Sans parler du temps passer sur le chantier, et donc d’un loyer a payer le temps des travaux, des premières échéances de prêt à rembourser…etc.

Si faire appel à une aide extérieur (MOE) au départ, ajoute une ligne de dépense supplémentaire, au final se sera forcément des euros d’économie par anticipation.

Pour conclure, un projet bien préparé, c’est un projet sans surprise donc un budget maîtrisé.

 

 

 

 

administrateur

Post a Comment

})(jQuery)