Abonnez-vous à notre newsletter

* Champ requis

Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / Le puits climatique, une solution pour votre confort

Le puits climatique, une solution pour votre confort

On l’appelle le puits canadien ou encore, plus proche de nous, le puits provençal, l’échangeur air-sol « puits climatique ». Maison Bois d’Architecte, qui maitrise ce type d’installation, vous explique le fonctionnement dans cet article.

Concrètement, de quoi parle t-on? D’un système qui permet, lors de grands écarts de température extérieure, de maintenir une température intérieure homogène. Une variation de température particulièrement sensible dans la région PACA, notamment l’été.

Si au Canada le système permet de réchauffer l’air intérieur, alors que le puits provençal, au contraire, permet de refroidir. Mais le principe est le même.

En revanche, le puits climatique est inutile si la température est comprise entre 10° et 20°.

Dans les faits, c’est un échangeur géothermique à très basse énergie pour rafraichir ou réchauffer l’air ventilé dans un bâtiment.

Il faut prendre en compte la capacité thermique des sols.

Car l’idée est bien de profiter des capacités thermiques du sol pour refroidir ou réchauffer une maison.

Le principe est le suivant, faire circuler l’air extérieur dans des tubes enterrés en profondeur, là où la température du sol vair peu.

En pénétrant dans le sol, l’air gagne ou perd des calories. Puis, à l’aide d’une ventilation, l’air froid est insufflé dans l’habitat.

L’air entre par l’intermédiaire d’une « Bouche d’entrée d’air neuf » et est filtré également.

Il descend dans un tuyaux d’environ 20cm de diamètre et de 30 à 50 mètres de longueur, d’un enfouissement compris entre 1,5 et 3m.

Il est « propulsé » dans l’habitat via un système de ventilation (simple flux, CTA…).

Puis il est rejeté par une seconde « bouche d’air vicié ».

La température du sol, étant en moyenne de 12 à 14°, l’habitant reçoit un air frais et homogène.

Dans une région comme PACA, de Nice à Marseille en passant par Toulon et Avignon, ce système permet sans l’ombre d’un doute d’améliorer nettement le confort en maintenant une température constante dans l’habitat.

Attention toutefois, la conception d’un système de puits climatique est délicat. L’installation doit être faite de manière extrêmement rigoureuse, et surtout entretenue constamment pour éviter les mauvaises surprises.

Il faut être particulièrement vigilant sur la qualité de l’air intérieur.

Bien sûr, le résultat final dépendra également de la qualité de votre habitat, de sa capacité thermique, et la construction en bois tire son épingle du jeu dans ce domaine.

En clair, si votre habitation répond aux performances d’isolation de base, les techniques dites « passives », dont fait partie le puits climatique, permettra de réduire de manière encore plus significative votre consommation énergétique.

 

 

administrateur

No Comments

Post a Comment

})(jQuery)