Abonnez-vous à notre newsletter

* Champ requis

Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / Vivre dans une MINY-HOUSE : avantageux ou non ?
Miny-House par Maison Bois d'Architecte

Vivre dans une MINY-HOUSE : avantageux ou non ?

La « MINY-HOUSE  » ou « Petite maison » est un concept tout droit venu des États-Unis vers la fin des années 20 et qui s’est démocratisé en France à partir de 2015. Ce logement atypique se trouve à mi-chemin entre la maison traditionnelle et la petite cabane. Il est particulièrement prisé par les adeptes du mode de vie minimaliste, mais aussi par les propriétaires qui souhaitent réduire leurs empreintes écologiques. Vous souhaitez acquérir une MINY-HOUSE ? Avant de concrétiser votre projet, voici les facteurs à prendre en compte.

Habiter dans une MINY-HOUSE : la meilleure option pour préserver l’environnement ?

Une MINY-HOUSE est fabriquée avec des éléments respectueux de l’environnement comme le bois et autres matériaux durables. Sa petite taille demande moins d’éléments pour sa construction. De même, les besoins en électricité et chauffage diminuent. De plus, ce type de logement est généralement équipé de panneaux photovoltaïques pour couvrir tous ses besoins en énergie, ce qui permet de réduire davantage son impact environnemental.

Construire une MINY-HOUSE : vraiment une solution économique ?

Grâce à ces logements de petites surfaces, les adeptes de vie minimaliste ou les foyers les plus modestes peuvent facilement devenir propriétaires. En effet, lorsque l’on construit petit, la qualité devient plus accessible. Ceux qui souhaitent construire eux-mêmes leur MINY-HOUSE débourseront jusqu’à 20 000 euros maximum. Ceux qui opteront pour une structure clé en main, mais sans aménagement décaisseront suivant la surface entre 30 et 40  000 euros. Une MINY-HOUSE équipée reviendra un peu plus cher, 55 000 euros environ, un prix qui reste toutefois très bas par rapport aux maisons traditionnelles.

Cependant, il ne faut pas oublier que ces prix indiqués n’englobent pas le coût du terrain et de son aménagement, les frais liés à la construction, les raccords aux services de la municipalité et les taxes. Ces différents points peuvent faire augmenter rapidement l’enveloppe globale d’achat ou de construction d’une MINY-HOUSE.

MINY-HOUSE : confortable ou pas ?

L’espace restreint demande bien évidemment une organisation plus importante. Certes, il est tout à fait possible d’optimiser la surface disponible en créant des espaces de rangement. Toutefois, les possibilités sont tout aussi limitées. Il est donc primordial de se conformer aux principes de vie minimaliste si les futurs propriétaires ne le sont pas. Il est tout aussi difficile pour un foyer avec des enfants de vivre dans ce type d’habitation à cause du manque d’intimité.

Par ailleurs, pour garantir une meilleure durabilité au MINY-HOUSE, il doit être construit sur un seul niveau avec parfois une mezzanine. Autrement dit, pas d’étage réel . Certes, certains propriétaires n’y verront aucun inconvénient, mais le problème se situe à la valeur du logement en cas de revente. Peu de gens seront intéressés par une MINY-HOUSE jugée « trop petite ». C’est pourquoi Maison Bois d’Architecte propose des MINY-HOUSES de plus grande capacité. »

administrateur

No Comments

Post a Comment

})(jQuery)