Blog

Maison Bois d'Architecte / Articles  / Quelle extension sans permis de construire ?

Quelle extension sans permis de construire ?

Pour gagner quelques mètres carrés supplémentaires dans sa maison, une extension est parfois la solution idéale. Cela peut être également l’occasion de repenser et redessiner les pièces de sa maison et ainsi obtenir un gain de confort supplémentaire. Pour une maison, une extension promet une plus-value immobilière non négligeable lors d’une revente.

Toutefois, la construction d’une extension de maison sollicite quelques démarches administratives pour l’obtention d’autorisations. Dans tous les cas de figure, une démarche administrative est à effectuer. En fonction de l’extension souhaitée, une déclaration de travaux peut être suffisante, ou peut nécessiter l’obtention d’un permis de construire. Quelles sont les extensions qui ne nécessitent pas de permis de construire ? La réponse ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une extension de maison ?

Une extension de maison permet d’obtenir une ou des pièces supplémentaires dans une maison. Celle-ci doit impérativement être reliée à la maison existante pour être considérée comme extension.

Il existe différentes formes d’extensions pour maisons : en béton, en parpaing, en bois… L’extension en bois a l’avantage de s’inscrire dans une démarche environnementale, tout en privilégiant le cachet esthétique et la bonne qualité d’isolation.

Extension sans permis de construire : dans quels cas est-ce possible ?

Lorsqu’une maison se situe dans un périmètre sauvegardé par les architectes des bâtiments de France, un permis de construire devra être obligatoirement sollicité. De plus, lorsque l’extension n’est pas directement reliée à la maison initiale, cela constitue la création d’un nouveau bâtiment, et donc la demande d’un permis de construire.

Toute construction d’une extension supérieure à 40 m2 doit faire l’objet d’un permis de construire. Toutefois, en dessous ce cette surface, une construction d’extension sans permis de construire est possible, sous certaines conditions.

L’extension est d’une superficie de moins de 20 m2 et la parcelle n’est pas concernée par un PLU

Dans le cas où la maison est située dans une zone non urbaine qui ne dispose pas de PLU, l’extension d’une maison est possible sans permis de construire mais doit être soumise à déclaration de travaux, cependant les documents demandés sont quasiment aussi lourds qu’un permis de construire. Seule différence notable, le délai de traitement sera de 1 mois.

Néanmoins, celle-ci ne devra pas dépasser 20 m2 de surface au plancher.
Vous avez un projet d’extension en bois ? N’hésitez pas à nous contacter.

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

})(jQuery)